Blooming Mums, c'est qui ?

Qui se cache derrière les programmes et contenus Blooming Mums ?

Je vais te parler un peu de moi et de ce qui m’a amené à accompagner les mamans au quotidien. 

Je m’appelle Céline, j’ai 37 ans et 3 enfants, 3 filles de 10, 7 et 1 ans.

Ma relation avec la maternité est un peu compliquée et j’ai eu un parcours chaotique pour devenir maman et surtout assumer ma propre vision de la maternité.

J’ai traversé les méandres des essais bébé à rallonge, des fausses couches à répétition, pour finalement vivre ma première grossesse à terme dans un état de stress permanent. Suite à ça, j’ai vécu une dépression post partum, une grosse remise en question sur ma vision de la maternité et un besoin irrepréssible de tout contrôler, garder la face en toutes circonstances.

Or en devenant maman, j’ai aussi du apprendre à renouer avec mon émotivité, ma sensibilité trop longtemps réprimée. Avec toutes les étiquettes que je me suis collée au fil des ans (pleureuse, faible, geignarde, plaintive, égoïste, émotive, trop sensible… et j’en passe) j’ai longtemps cru que je devais mener un combat contre moi-même. Et plus je faisais ça, plus je m’éloignais de qui j’étais.

Avec ma deuxième et troisième fille (petit bébé surprise), la vie m’a forcée à admettre que j’avais un besoin de reconnexion intense et que je ne serai « bien dans mes pompes » qu’en acceptant qui je suis vraiment.

C’est comme cela qu’a commencé mon chemin vers ma maternité assumée…


Malgré mon envie de me redécouvrir qui j’étais, restait à avancer… 

J’ai passé plusieurs années à me chercher. Je me confrontais toujours à des croyances, des peurs, que je ne me sentais pas prête à affronter. Je me cachais derrière des excuses pour finalement rester dans ce que j’appelle « ma zone de confort inconfortable ». J’avais tellement peur de creuser en moi et de me retrouver face à des souvenirs désagréables, un flot d’émotions incontrôlables, que je m’enfermais toute seule dans un entre deux et que je faisais du surplace. Coincée entre envie d’avancer et peur du changement, je suis restée des années à faire un pas en avant et trois en arrière.

Il aura fallu une grossesse surprise pour lâcher prise… sur le lâcher prise !

Quand ma 3e fille est née, je savais déjà que je voulais que ça change. J’avais envie de me faire confiance, de suivre mon rythme et mes envies pour cette maternité. De la vivre à ma manière, me débarrasser des a priori et me détacher de l’avis des autres. 

Et une fois que c’était décidé, la peur est devenue moins importante que l’envie d’enfin vivre ma propre maternité, selon mes règles.

J’ai décidé de me faire coacher et tout a changé. Pas d’un seul coup biensûr, mais c’est à partir de ce moment-là que j’ai pris conscience de tous mes blocages, mes peurs, mes freins mais aussi et surtout mes valeurs, mes forces et mes envies. C’est à partir de ce moment là que j’ai pu vraiment travailler sur moi et m’affranchir de mes craintes pour enfin me reconnecter à qui j’étais et à ce que je voulais pour ma vie de mère (mais pas que !)

Au fur et à mesure que je découvrais ma maternité alignée, j’ai eu envie de le transmettre. 

Parce que je suis persuadée que je serai plus à même de t’épauler sur ton chemin en ayant déjà franchi ces obstacles moi-même. J’ai enchainé les formations, j’ai osé faire de moi ma priorité pour changer les choses à mon échelle. 

Aujourd’hui, j’accompagne les mamans au quotidien, avec bienveillance, humilité, simplicité… et je suis à ma place.

On a toutes notre façon d’être mère, et ça peut même changer à chaque naissance ! Rien n’est figé et tu as toutes les ressources en toi.

Mon ambition : que les mères s’accordent de l’importance, s’aiment réellement,
aiment leur vie et s’assument pour qui elles sont en se défaisant de tout ce qu’on attend d’elles.
Qu’elles puissent sortir des cases et l’enfermement, arrêter de subir et enfin VIVRE pour de vrai.

Arrête de te contenter du médiocre, du moyen, du passable, du vivable : tu mérites tellement mieux !

Et pourquoi Blooming Mums ?

Blooming Mums, en anglais, ça se traduirait en gros par « mamans en train d’éclore ». Pas comme un oeuf non, plutôt comme une fleur. J’ai une passion pour les plantes vertes et j’avais aussi envie d’une symbolique forte sur ce thème pour ce projet. 

J’aime bien l’idée d’un accompagnement pas à pas, en respectant le rythme de chacun. Et je trouve que l’image d’un bourgeon qui fleurit au printemps est très parlante : mon objectif, c’est de t’aider à t’épanouir en retrouvant la sérénité, l’alignement avec qui tu es vraiment.

 

 

Reçois la newsletter

Pour ne rien manquer des nouveautés et bénéficier d'un accès gratuit aux ressources et outils en avant-première !

    Tes données restent confidentielles.

    Tu peux te désabonner à tout moment.